Octobre Rose et cancer du sein ... Et les hommes alors ?

Le cancer du sein c'est aussi 500 hommes par an.

“Octobre rose” ce mois est associé par sa couleur au cancer du sein chez la femme.

Il ne faut pas oublier que ce cancer touche aussi les hommes. 500 hommes/an se voient annoncer ce diagnostic. Ne bénéficiant pas de dépistage organisé comme chez les femmes, le diagnostic est plus tardif et donc souvent plus sévère. 

Afin d’améliorer son dépistage, il est important d’en parler et de connaître les facteurs de risque et les symptômes précoces.

Des facteurs de risques et des symptômes similaires chez les hommes et les femmes.

Parmi les principaux facteurs de risque de cancer du sein chez l’homme, on retrouve: 

  • âge et hérédité / génétique :15 à 20% des cas seraient liés à une histoire familiale. Etre porteur d’un gène BRCA1 ou 2 ou autre qui favorise l’apparition du cancer du sein
  • Les déséquilibres hormonaux : 
    • Chez les hommes, plus de 9/10 cancers du sein sont hormono-dépendants (la croissance des cellules cancéreuses est stimulée par les hormones sexuelles,) 
    • obésité, cirrhose hépatique, anomalies testiculaires, le syndrome de Klinefelter
  • irradiation et chaleur :
    •  irradiations thoraciques : traitements antérieurs de cancer
    • exposition à de grosses chaleurs : travailleurs des aciéries, des hauts fourneaux ou de chaînes d’assemblage de moteurs

Parmi les principaux symptômes possibles de cancer du sein chez l’homme, on retrouve :

  • Une masse non douloureuse (nodule) au sein 
  • Un léger écoulement, une inversion ou des saignements du mamelon 
  • Des ulcères cutanés
  • Des ganglions enflés

Parcours de soin, même combat, même espoirs.

Le parcours de soin et les traitements sont les mêmes que chez la femme : dialogue avec le médecin généraliste : mammographie /échographie de dépistage, biopsie puis prise en charge par un oncologue : mastectomie, radiothérapie, chimiothérapie, immunothérapie, hormonothérapie (thamoxifène) sont possibles.

Aujourd’hui la prise en charge des cancers du sein progresse grâce à de nouvelles thérapies qui font l’objet de nombreux essais (notamment contre des cancers avancés ou métastatiques). Les hommes sont inclus dans les cohortes de patients et peuvent ainsi « prendre le train » des innovations en même temps que les femmes. Exemple avec les cancers génétiques, l’olaparib (ses effets “neutralisent” une partie de l’action du gène muté)  a montré son efficacité chez les patients porteurs de mutations des gènes BRCA1/2, mutations fréquentes chez les hommes.

Cette évolution s’est accompagnée, par ailleurs, de la mise en place d’une grande cohorte internationale, seule capable de réunir suffisamment de patients pour réussir à mener des investigations solides.

Alors n’oublions pas, surtout à l’officine : le cancer du sein concerne les femmes et les hommes !!

Isabelle Claverie, Pharmacienne formatrice

un témoignage que nous vous recommandons : https://www.rose-up.fr/magazine/cancer-sein-homme/

Bibliographie : 

fondation ARC ; le ruban rose ; Institut national du cancer

Rentrée 2021 réussie au CFPP ! Qu'est ce qu'elle aura été intense !

Des alternants sur le banc de la fac.

faculté de pharmacie de Paris
La faculté de Pharmacie de Paris

Cette rentrée marque un tournant dans la formation des préparateurs en pharmacie. Elle inaugure le DEUST Préparateur Technicien en Pharmacie, successeur au Brevet Professionnel.

C'est donc le 3 septembre, à la faculté de pharmacie de l'Université de Paris, que les premiers alternants "DEUST" ont découvert ce nouveau diplôme BAC+2.

Contrôles continus, partiels, projets tuteurés, alternance, encadrement, cours en CFA et à la faculté... Ils ont pu découvrir l'organisation et les modalités d'évaluation de cette première année qui chamboule tout !

Vu le monde présent dans les 2 amphithéâtres pleins à craquer, il est à parier que le DEUST rend le cursus plus attractif. Nous avons d'ailleurs augmenté nos effectifs pour la rentrée pour répondre à la demande.

Rentrée 2021 CFPP et Faculté de Pharmacie de Paris. Intégration des alternants en DEUST préparateur technicien en pharmacie dans l'amphithéâtre Bussy.
Intégration des DEUST Préparateur Technicien en Pharmacie

2ème promotion pour la licence pro Conseiller Spécialisé en Herboristerie.

La 1ère promotion de licence professionnelle de Conseiller Spécialisé en Herboristerie et Produits de Santé à base de Plantes (CSHPSP) a connu un beau succès. La 2ème promotion, déjà pleine, a quant à elle fait son intégration le 13 septembre. Fort de l'expérience de la 1ère promo, des petits ajustements ont été faits cette année pour rendre la formation plus confortable en terme d'organisation et d'évaluation.

Cette promotion à la lourde tâche de devoir faire mieux que la 1ère. En effet, selon les responsables pédagogiques, a déjà mis la barre à un bon niveau...
Il se dit aussi que cette 2ème promo cacherait des profils très très prometteurs.

Rentrée 2021 : La 2ème promotion de Licence pro herboristerie.
Intégration de la 2ème promotion de Licence Pro Herbo.

Dernière ligne droite pour les BP.

Nous avons affaire là, sans doute, à une génération de BP à part.
En 1ère année, ils ont subi la covid. La pandémie a fortement perturbé l'organisation des cours et a mis à forte contribution les apprentis dans sur leurs temps en officine. En étant de véritables supports pour leurs équipes officinales, il faut reconnaitre que leur 1ère année de formation a été particulière. Ils ont attaqué depuis fin août leur deuxième année de BP en incarnant la dernière promotion du CFPP pour ce diplôme.
Leur expérience de l'alternance, en pleine pandémie, fait d'eux une génération spéciale. L'équipe pédagogique a particulièrement à cœur de les accompagner jusqu'à l'examen.

La rentrée 2021 est un succès pour CFPP et nous souhaitons à tous nos étudiants et tous nos employeurs une belle rentrée et une année de formation riche.

Dans le cadre du "plan 1 jeune, 1 solution" l'état a mis en place une aide financière aux employeurs qui recrutent un apprenti. Cette mesure a donc pour objectif de relancer l'activité économique. Cette aide est valable jusqu'au 31 décembre 2021. Le but est de permettre aux jeunes de trouver plus facilement une entreprise.

Grace à cette aide près de 1,3 millions de jeunes de moins de 26 ans ont été recrutés entre août 2020 et janvier 2021 en CDD ou en CDI.
500 000 contrats d'apprentissage ont été signés parmi les 1,3 millions, un record malgré la crise sanitaire.

Quel est le montant de cette aide ?

Le montant de cette aide s'élève à : 5 000 € pour un apprenti de moins de 18 ans et 8 000€ pour un apprenti majeur

A qui s'adresse t'elle ?

Aux entreprises de moins de 250 salariés

Entreprises qui concluent un contrat en apprentissage à compter du 1er juillet

Aux entreprises de 250 salariés et plus à la condition qu’elles s’engagent à atteindre un seuil de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle dans leur effectif. Ils devront alors attendre un taux de 5% de contrats favorisant l’insertion professionnelle et avoir atteint au moins 3% d’alternants. D'autre part, si l'entreprise n'a pas respecté l'engagement, elle sera dans l'obligation de rembourser les sommes indues à l'ASP.

Quelles sont les modalités de versement ?

Pour les contrats d'apprentissage, l'aide est versée avant le paiement de la rémunération par l'employeur et chaque mois dans l'attente des données effectuées par l'employeur. A défaut de transmission de ces données, le mois suivant, l'aide est suspendue. Elle sera versée mensuellement et automatiquement, avant le paiement du salaire de l’apprenti.

Pour les contrats de professionnalisation, l'aide est versée avant le paiement de la rémunération par l'employeur. Chaque mois d'exécution du contrat, l'employeur transmet le bulletin de paie du salarié et du mois concerné à l'Agence de services et de paiement. A défaut de transmission du bulletin de paie par l'employeur, le mois suivant, l'aide est suspendue.

Quelle est la démarche à suivre ?

Les entreprises doivent transmettre les contrats d'apprentissage à l'opérateur de Compétences (OPCO). Pour les entreprises de moins de 250 salariés, la transmission du contrat par le ministère à l’ASP vaut décision d’attribution ; une notification est alors adressée à l’employeur par l’ASP.

Pour les entreprises de 250 salariés et plus, le versement de l’aide est soumis à l’acte d’engagement de l’entreprise au respect des conditions indiquées ci-dessus. L'ASP met à disposition un formulaire d’engagement à compléter par l’entreprise. Celle-ci devra le renvoyer à l’ASP dans un délai de 8 mois à compter de la date de conclusion du contrat.

Les partenaires du CFPP

Centre de Formation Professionnelle de la Pharmacie Paris Ile-de-France
59 et 65 rue Planchat 75020 PARIS
01 43 56 30 30
Nous contacter
Métro : Alexandre Dumas
2
Bus : 76 arrêt Charonne - Bagnolet
76
Un site de l’atelier la fille ©2021
cross